Louze

hopper

 

Ya des jours comme ça

 

La louze

C’est un raté qui en entraîne un autre

C’est ce train de loupé

Ce ticket de concert perdu

Ce papier oublié

Ce portable qui se brise

Ce rendez-vous manqué

Le mauvais moment

Le mauvais endroit

Ce petit truc foiré

Rien de bien grave c’est juste la louze

Le quotidien qui dérape la routine qui déraille

C’est l’impuissance et subir

Feel like shit hate myself

 

Ya des jours comme ça

 

Des choses pareilles

T’as l’impression que ça n’arrive qu’à toi

Ya des jours où ça s’accumule ça s’enchaîne tellement bien si tu prenais le temps de stopper l’instant tu en écrirais une bonne histoire

Qui au fond raconterait comme tout est petit ridicule et vain

Mais là tu t’énerves tu pleurniches tu te débats avec ce qui t’arrive

Quand tu le raconteras autour d’un verre vous rirez à gorge déployée

Mais ton rire sera teinté d’une petite amertume la louze laisse un vilain goût

 

La louze c’est quand tu as cent cuillères quand tout ce dont tu as besoin est d’un couteau, comme dit cette pénible chanteuse américaine

La louze tu te demandes est-ce qu’elle te tombe dessus ou est-ce que tu la provoques

Tu as l’impression que tout est contre toi et conscience d’une certaine fatalité

Peut-être un truc qui te dépasse

La louze elle te colle elle t’englue elle engloutit ta journée

Putain même le ciel s’y met voilà que la pluie détrempe tes ruminations

Ya des jours comme ça

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s