Un baiser à Milan

J’ai découvert Francesco Hayez, grand peintre romantique italien, au détour d’un baiser à la Pinacoteca di Brera, à Milan. Ce baiser-là :

hayez-le-baiser

Le baiser, 1859

Tout y est, kitsch à souhait, le baiser entre deux escaliers, les collants rouges, la plume, le manche de l’épée qui rentre dans le dos de la jeune fille, la robe si satinée… Mais ce baiser m’est apparu magnifique, la façon dont il lui prend le menton et les cheveux, son visage mystérieux, la jambe appuyée sur la marche, le dos et les hanches de cette femme, sa main qui agrippe, la manche bouffante, leur ombre… Le tableau attire comme un aimant dans cette salle de la Pinacoteca, un musée qui regorge de merveilles.

Et accroché à côté, un peu plus haut, trop haut d’ailleurs, une Mélancolie :

mélancolie

Pensée mélancolique (1842)

Pour terminer, je ne résiste pas à l’envie de vous montrer cette Odalisque au livre bien qu’elle ne se trouve pas à la Pinacoteca :

Hayez_Odalisque au livre

Odalisque avec un livre, 1866

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s