Shell Island

20151030_173113

 

L’océan scintille

Délivre son calme en pointillés

Pas une vague à l’âme pas d’amertume

Juste quelques bulles en surface

Et l’eau qui monte

 

Je me tiens au bord au bout

Du monde

Coquille nacre et violine

Arrondie et ouverte

Offerte

 

La mer

Va vient reflue devient

Ondule avance s’éloigne rejoint

Sautille sur l’horizon et joue avec le ciel

 

Ses nappes chaudes m’enveloppent

Mousse écume douce

Je me laisse balloter

Roulis délicat ressac

 

La masse s’affaisse

Je m’enfonce

Territoires changeants du sable

Crisse râpe roule sous moi

 

Et l’eau monte monte

La lumière m’étourdit

 

La plage se strie la vague se heurte

L’eau pénètre creuse répète gagne

Inlassable irrésistible implacable

Paisible dans toute sa puissance

Coquillage dessablé roule dévale

 

Et l’eau monte monte

M’engloutit.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s